Techniques aikido

Les techniques d’aikodo peuvent être classifiées de différentes façons :

  • par attaque et défense,
  • par caractéristiques communes (déplacement, irimi …),
  • par réponse à une attaque,
  • par projections et immobilisations,
  • par types (kokyu, ude …),

Il n’existe pas de classification “aikido”.

Technique : waza. Les techniques de l’aikido au sens large : techniques debout, agenouillé, d’immobilisation, de projection, de contre. Même si ce n’est pas une des techniques aikido la garde est également traitée.
Nage katame waza désigne une technique de projection suivie d’une immobilisation comme kote gaeshi.
Kaeshi waza est générique pour les contre prises.
Une fois sa posture trouvée (shisei) on se met en garde (kamae) sans perdre shisei et l’on crée et conserve sa distance (mai ai). Bien sur la respiration est kokyu.
Celui qui réalise la technique aikido (tori) et son partenaire (uke) sont debouts (tachiwaza), à genoux (suwariwaza) ou tori à genoux et uke debout (ai hanmi hantachi waza).
On se déplace en allant vers l’autre (irimi), en pivotant (tenkan) ou en mixant les 2 (irimi tenkan).
Les techniques d’aikido sont exécutées par devant (omote) ou derrière (ura).
Faire l’une des techniques d’aikido consiste à détourner et conduire l’énergie émise par l’attaquant pour l’amener où l’on veut.
Cela peut paraître magique mais en fait le principe est simple. C’est le principe qui est simple, la mise en pratique c’est … une autre histoire.
Techniques aikido De quoi s’agit-il ? Ne pas opposer de résistance à l’attaque en s’effaçant, créant ainsi un vide à l’endroit où l’impact aurait dû avoir lieu. Celui qui “subit” l’attaque accompagne le geste de son agresseur au-delà de son centre d’équilibre.
L’attaquant est déséquilibré en “tombant” dans ce vide. S’il n’a a pas assez de vide ou si le vide est au mauvais endroit l’agresseur pourra se rattraper, s’accrocher ou se rééquilibrer.
L’aikidoka profite du déséquilibre pour faire sa technique à laquelle l’assaillant ne peut résister (il est totalement déséquilibré).
Ainsi, en théorie, les techniques d’aikido consistent, en simplifiant, à :

  • absorber l’énergie de l’attaque en bougeant,
  • amplifier le déséquilibre créé, créer le vide,
  • faire la technique choisie ou qui vient naturellement en fonction de la position de l’attaquant et du défenseur.

Kamae, la garde, ne fait pas partie à proprement parler des techniques aikido.

Fundamental Aikido Association
Iwama