Hakama

Le hakama est une jupe-culotte très large, maintenue par un dosseret rigide placé au niveau des lombaires. Hakama Il est serré à l’aide de quatre lanières, à gauche et à droite, aussi bien devant que derrière. Le hakama est marqué de 7 plis.

Le guerrier japonais d’avant 1868 portait traditionnellement l’hakama.
Selon les écoles et le niveau de l’aikidoka le hakama est blanc, bleu foncé ou, le plus souvent, noir.

Hakama, couleur et niveau

O Sensei était clair : tout le monde pouvait porter l’hakama. Comme il coûtait relativement cher son port n’était pas obligatoire en début de pratique de l’aikido. Certains élèves se confectionnaient leur propre hakama qui pouvait avoir une couleur curieuse. Voilà pourquoi le port et la couleur de l’hakama n’attestaient pas d’un niveau.
Il semblerait que le port du hakama à partir d’un certain niveau soit de la “faute” de Tamura sensei. Chargé de cours dans les universités, il a constaté que les étudiants désargentés avaient des difficultés pour s’offrir un hakama. Il a alors demandé à Kisshomaru sensei de laisser la possibilité de n’acheter le hakama qu’à partir de la seconde année de pratique (souvent 2ème kyu). L’habitude s’est répandue.
Arrivé en France, maître Tamura voulait que tous les élèves portent le hakama mais des professeurs pensaient que porter le hakama était une motivation qui poussait les élèves à poursuivre les cours.
Pour se présenter au 1er dan les élèves portaient un hakama blanc avec maître Mochizuki (aikido yoseikan).
A l’opposé, Noro sensei portait un hakama blanc, comme un débutant, symbole d’humilité.
Actuellement le port de l’hakama est autorisé par le professeur. Selon les dojos et écoles il peut être porté dès le premier cours ou à partir d’un niveau situé entre 3ème kyu et 1ère dan, large fourchette.
D’autres dojos et écoles jouent sur la couleur du hakama, blanc pour débuter, noir ou bleu foncé ensuite.
Enfin le port du hakama est souvent lié à un engagement dans l’aikido, rare est le professeur qui autorise son port en se basant uniquement sur un niveau.

Les plis du hakama

A priori les vertus symbolisées par les plis du hakama serait liées à une symbolique bouddhiste.
Chaque pli représenterait une vertu. Il n’existe pas de hiérarchie entre ces vertus. Les recherches effectuées pour écrire cet article ont données des résultats … étranges.
Les 7 vertus sont plus que 7 et ne sont pas les mêmes ! A priori les vertus considérées dans les divers arts martiaux dont la tenue comporte un hakama ne sont pas les mêmes d’un art martial à l’autre ?
Voici un résumé, classé alphabétiquement, des investigations. Quand un terme à plusieurs sens l’ordre alphabétique est utilisé.

  • Chi – Connaissance, sagesse
  • Chu, chugi – Fidélité, loyauté. Chugi : chu + gi
  • Gi – Devoir, droiture, honneur, obligation morale
  • Jin – Bienveillance, bonté, compassion, humanité
  • Koh – Piété
  • Makoto – Pureté, sincérité
  • Rei – Courtoisie, étiquette
  • Shin – Confiance, foi, pureté, vérité
  • Yu, yuki – Courage

Tamura sensei disait n’avoir jamais entendu O Senseï parler des plis du hakama et de leurs sympboliques.

Choix d’un hakama

On trouve des hakamas à tous les prix. Les écarts sont très importants.
Il n’est pas simple de plier un hakama en pur coton. Ceux en textiles synthétiques se plient plus facilement et les plis restent davantage.

Mettre le hakama

Eviter de faire descendre le hakama plus bas que la malléole de la cheville car il deviendrait gênant.
La vidéo arrive très prochainement …

Fundamental Aikido Association
Iwama