Uke – Aite – Ai te

Uke subit, Ai te prête la main

Uke est celui qui subit la technique, aite est celui qui prête sa main au partenaire. La traduction de aite pourrait être “main mutuelle”.
Etre uke ne veut pas dire ne pas travailler ! En réalité tori et son partenaire travaillent autant. Que doit faire uke pour être aite ?
Il est vrai que c’est tori qui exécute la technique et donc s’entraîne à projeter, immobiliser, esquiver … l’attaquant.
Mais à chaque attaque uke doit s’efforcer de ressentir ce qu’il subit. Ainsi il sent ce qui est correct et ce qui ne l’est pas. Il comprend en quoi le mouvement de tori l’a, ou non, déséquilibré.

C’est ainsi que uke progresse dans la compréhension de la technique.
De plus il travaille ses chutes ukemi, frappes atemi, saisies dori en plus de sa posture shisei.
Uke, attentif et actif, cherche la faille dans la technique de tori sans l’empêcher de faire son mouvement. Il montre juste une erreur en montrant le danger en portant, par exemple, un atemi. Il ne s’agit pas de faire mal à tori mais de lui montrer qu’il a laissé une ouverture.
A un niveau plus élevé uke peut essayer de retourner la situation en contrant la technique, kaeshi wasa.
A l’inverse si uke est d’un niveau plus élevé que tori il peut montrer la technique en se l’appliquant à lui même de manière que tori sente ce qu’il doit faire.

Fundamental Aikido Association
Iwama